Sur les traces de la Grande Guerre

Col di Lana

Symbole de la première guerre mondiale pour les féroces batailles combattues sur le front italo-autrichien, le Col di Lana nous fait cadeau d'un itinéraire très intéressant du point de vue aussi historique que naturel, il peut être parcouru par tous si en bonnes conditions physiques. Le point de départ idéal est le hameau de Palla (1676 m), qui peut être rejoint en quelques minutes en voiture de Pieve di Livinallongo. Juste avant le village, il y a un petit parking, 200 m après lequel on rencontre la route forestière, d'où part cet inoubliable itinéraire. En parcourant cette première partie, on rejoint le sommet du Ciamplac, d'où il est possible d'observer déjà un panorama très vaste et intéressant (Lagazuoi, Tofana di Mezzo, Croda da Lago, Marmolada). Successivement, la côte devient plus raide et après environ deux heures et demie, on arrive sur le sommet du Col di Lana (2462 m), où elle a été construite une grande croix en bois et une petite chapelle. De ce point, vous pourrez profiter d'un panorama exceptionnel : en effet il est possible de voir aussi les plus importants sommets des Dolomites, que les montagnes autrichiennes. Le retour peut être effectué en parcourant le même sentier ou en choisissant des autres routes avec des différents niveaux de difficulté, sur lesquelles on vous conseille de vous informer avant votre départ. Le long du parcours elles sont visibles des galléries, des restes de chemins de guerres, des parties de tranchées et des plaques commémoratives, traces historiques qui augmentent la beauté suggestive de cet itinéraire (environ 4 h de durée du trajet, altitude maximale 2540 m – Difficulté : moyenne).

Col da Daut

Elle est particulièrement agréable l'excursion que de Digonera conduit, dans environ une heure et quinze minutes de chemin, jusqu'au Col da Daut, où on peut observer les positions et les tranchées orientées vers le Col di Lana.
Une fois que vous avez rejoint le village de Digonera, vous pouvez garer votre voiture et poursuivre à pieds à travers le village, jusqu'à arriver à un chemin de terre battue facile, mais panoramique qui, à la hauteur des premiers passages sur les cours d'eau, vous donne la possibilité d'observer dans la roche des intéressantes plis géologiques de la période du Trias. Après vous devez avancer long les tournants de l'ancienne route militaire, maintenant forestière, parmi les caractéristiques chalets et les merveilleux exemplaires de mélèze séculaires : du sixième tournant ils commencent les prés qui une fois étaient fauchés régulièrement par les citoyens de la région, mais qui maintenant sont envahis par la forêt. Quand vous êtes arrivés à Col da Daut, vous pouvez poursuivre parmi les anciennes positions militaires : il est aussi possible visiter l'intérieur des tranchées de lesquelles vous pouvez profiter de quelques coins merveilleux et panoramiques. Rejoints les ponts métalliques, vous pouvez poursuivre jusqu'à l'agréable village de Davedino, dans la municipalité de Livinallongo del Col di Lana.

Col Toront

Col Toront, tourné vers le Col di Lana, avait été occupé par les troupes italiennes pendant la première guerre mondiale et en 1916 elles tiraient d'ici vers contre les troupes autrichiennes avec l'utilisation de canons. Le parcours départ du village de Laste et poursuit en direction du refuge Migon et de Malga Laste. On poursuit encore jusqu'à rejoindre un crucifix et une fontaine en tronc et voilà, on a rejoint la localité avec plusieurs galléries. Durée du parcours : 1h50 – Dénivellation : 450 m

Sottoguda-Malga Ciapela - Passo Ombretta

Un parcours qui pendant la guerre était utilisé par les véhicules militaires et les artilleries. Du village de Sottoguda, vous devez parcourir les Serrai, en poursuivant jusqu'au camping de Malga Ciapela pour rejoindre Malga Ombretta et après le refuge O. Falier. À Malga Ciapela, plusieurs chalets étaient transformés en quartiers, services, dépôts et l'hôtel Malga Ciapela fonctionnait comme hôpital. Pendant la guerre, le refuge appelé Ombretta, avait été occupé par les soldats italiens de la 206ème Compagnie de la Brigade Val Cordevole et il fut détruit par les canons autrichiens. Il fut construit à nouveau successivement et dédié à Onofrio Falier. Durée du trajet : 3-4 h – Dénivellation : 1481 m.

 

P8280023

JoomShaper