EXCURSIONS ET PROMENADES

Le Val Pettorina et la Marmolada se prête à un type quelconque d'excursion ou promenade. L'office du tourisme vous fournira des plans avec les indications des sentiers, difficulté et durée du trajet. De plus, vous pourrez consulter le bulletin de la météo mise à jour et demander des conseils sur les lieux à visiter.

Outre à la normale prudence, qui doit être employée dans une activité en plein air quelconque, il ne faut pas oublier que la préparation physique, l'altitude et la météo sont toujours des facteurs à considérer.

Avant de partir n'oubliez pas de consulter la météo de Meteo Dolomiti et informez-vous sur les difficultés techniques de l'itinéraire.

De faire référence à des Guides de Haute Montagne ou pour excursions est conseillé pour ceux qui n'ont pas d'expérience et ne connait pas le territoire.

viel dal panpiccola

Malga Ciapela – Refuge Falier (2080 m)

Départ 1449 m, altitude maximale 2080 m. arrivée 2080 m. Un itinéraire suggestif à travers le Val Ombretta, l'une des vallées les plus belles du massif de la Marmolada, avec un point de vue magnifique sur la paroi sud-ouest de la Marmolada. Vous trouverez tout le long du parcours même des témoignages de la Première Guerre Mondiale. Sentier CAI n.610. Durée du trajet aller-retour : 4 h sur la route, 2h30 - 3h au long du raccourci.

De Malga Ciapela au long d'une route secondaire, bien goudronnée, on s'achemine vers le camping “Malga Ciapela”, qui doit être franchi et après environ un kilomètre on arrive à un pont qui est fermé par une barrière.

Franchi le pont, vous trouverez le départ d'un large chemin muletier, qui monte à gauche. Au début il présente une certaine pente, mais après elle est plus légère et régulière, cours typique des routes en montagne, qui ont été construites pendant la première guerre mondiale et qui devaient présenter une pente très légère pour permettre le transport des armements lourds et des munitions aussi à des altitudes élevées.

Ignoré le raccourci, qui est très raide et qui se défile à droite, on peut continuer à parcourir la confortable route qui monte lentement en larges tournants aux pieds du mont Fop (2550 m). Quand on arrive à un carrefour, où à gauche commence le sentier n. 689, qui conduit dans la Vallée de Fanzedas, on tourne au contraire à droite et on parcourt encore le confortable chemin muletier qui conduit à l'entrée du Val Ombretta. D'ici on peut admirer la belle et merveilleuse vallée qui s'ouvre avec à droite la fascinante paroi Sud de la Marmolada et à gauche les Pale du mont Fop. La vallée est enfermée dans le fond par le mont Ombrettola (2931 m), le Sass Vernale (3058 m) e par les sommets de Ombretta orientale (3011 m), parmi lesquelles se distingue la forme étrange du Fungo d'Ombretta (Le Champignon d'Ombretta – 2653 m), qui surplombe sur le refuge Falier. Ici le chemin muletier s'arrête et le parcours poursuit le long d'un sentier bien visible, qui passe à travers les cabanes de Malga Ombretta (1904 m) se lève légèrement pour rejoindre en 40 minutes le refuge Onorio Falier de l'Ombretta, qui appartient à la section du CAI de Venise, mais qui depuis des décennies est géré par la famille Dal Bon de Canale d'Agordo.

Notre excursion s'arrête ici, mais pour ceux qui veulent continuer, il y a deux possibilités offertes par le sentier n.610, qui poursuit vers le col Passo d'Ombretta ou à travers le sentier n. 612, qui départ du refuge, monte à travers le Vallon d'Ombretta et se sépare vers Forcella de Banca de Val Fredda (2777 m) sur le sentier n. 678, ou sur le sentier n.612, qui conduit à Forcella del Bachet (2863 m) ou au Col Ombrettola (2864 m). Construit en 1911, le refuge Onorio Falier all'Ombretta avait été utilisé, pendant la première guerre mondiale, comme commandement militaire de la 206ème Compagnie “Val Cordevole”. Frappé par l'artillerie autrichienne, qui l'a rasé au sol, le refuge a pu être reconstruit grâce à la contribution de la famille Falier. Très intéressantes pour une visite sont les tunnels creusés dans la roche, qui se trouvent sous le refuge.

Falier-Estate

Col di Rocca - Albe - Vallier - Palue (1456 m)

Départ 1200 m, altitude maximale 1456 m, arrivée 1222 m. L'itinéraire est très simple, aux pieds du mont Migon, entre vieille maisons et granges d'une époque rurale qui appartient désormais à l'histoire. Durée du trajet : 1h30 – 2h

Pour ceux qui arrivent de Rocca et qui monte vers Malga Ciapela, peu de mètres avant d'arriver à Col di Rocca, à droite, près d'un crucifix, se défile une petite route, qui de la route principale entre dans le bois et monte lentement, sous les noires et inclinées parois du Sass Negher. La route, plutôt large et cailloutée était la voie de communication principale, qui reliait le fond de la vallée et les deux villages, maintenant abandonnés de Albe et Valier.

Le long de la première portion du sentier, on trouve souvent des bancs, où l'on peut se reposer. Après avoir franchi un autre crucifix, le sentier devient plus raide et après deux petits tournants on sort du bois et on rejoint le sommet, d'où on profite d'une vue panoramique extraordinaire sur la paroi haute du Val Pettorina et sur les montagnes et les clairières en herbe, qui l'entoure.

D'ici, une fois que l'on a tourné autour de la crête, le sentier nous conduit près du village d'Albe, qui doit être traverser avec beaucoup d'attention, puisque l'écroulement des bâtiments a envahi le sentier et souvent l'herbe haute empêche de voir où l'on est en train de marcher. Peu après les dernières maisons, un répit est de rigueur pour se désaltérer à un abreuvoir, qui offre de l'eau fraiche à droite du sentier. À remarquer le grand bassin qui a été creusé à main dans un seul bloc de roche.

On continue en contournant légèrement la crête et on franche le Rue dei Termen, où peu sous le sentier vous pourrez voir les ruines d'un ancien moulin à eau. En peu de minutes, on rejoint le village de Vallier, qui comme celui de Albe présente des évidents signes d'abandon, bien que quelques maisons aient été rénovées. Ici, il y a la possibilité de se désaltérer à deux abreuvoirs, qui marche encore, avant d'achever la dernière descente, qui en dix minutes vous conduit, à travers le village de Palue, à la route nationale, quelques kilomètres plus loin d'où on est parti.

 

DSCN1323

Sottoguda - Malga Ciapela (1449 m) à travers les Serrai de Sottoguda

Départ 1258 m, altitude maximale et arrivée 1449 m. Itinéraire parmi les plus classiques offerts par Rocca Pietore, à travers une profonde gorge de grande et suggestive beauté. Durée du trajet : 1h

Le point de départ est la petite église de Sottoguda, qui donne sur une belle petite place, entourée par des anciennes et rustiques granges, qui pendant l'été sont toujours très bien adornés par des fleurs, comme veut la meilleure tradition montagnarde. De la petite église, on poursuit tout le long de la route, en se laissant aux épaules le petit village de Sottoguda et en marchant lentement vers l'étroite gorge, avec se parois à pic, qui se développe pour environ 2 kilomètres avant d'arriver dans la verte cuvette de Malga Ciapela, où se jettent aussi les vallées d'Ombretta et de Ciamp Darei, la dernière qui descend du col de Fedaia.

À gauche vous pouvez rencontrer deux galléries creusées dans la roche et qui remontent à la première guerre mondiale. En poursuivant le chemin, vous trouverez à gauche une petite crique entre les parois de roche, qui forme une niche dans laquelle est gardée une image sacrée de la Vierge “La Vierge des Serrai”, placée ici en 1987, pendant la célébration de l'année consacrée à Marie (“anno mariano” en italien). Un plus avant, la gorge s'ouvre un peu et vous pourrez poursuivre votre chemin jusqu'à trouver, à droite, une petite église dédiée à Saint Antoine, comme atteste la statue du saint, qui se trouve sur l'autel à l'intérieur. La petite église, plutôt ancienne et qui existée déjà en 1880, en 1934 fut dédiée à la mémoire d'un cimetière militaire de la période de la première guerre mondiale, situé à Malga Ciapela.

Après vous monterez jusqu'à rencontrer à gauche une petite cascade, dernier bond des eaux du Ru Franzei avant de se jeter dans le torrent Pettorina. D'ici, la vallée s'ouvre encore plus et laisse voir la Marmolada, ceux-ci fait comprendre que vous êtes proche à la fin du parcours, que vous rejoindrez après avoir dépassé peu d'autres tournants.

Serrai31

Malga Ciapela - Valle di Franzedas - Forca Rossa (2490 m)

Départ 1449 m, arrivée et altitude maximale 2490 m. Sentier n. 610-689-694. Durée du trajet: 2h30 - 3h

Le col Passo Forca Rossa, ou plus simplement Forca Rossa, a été considéré un point stratégique de grande importance pendant la Grande Guerre. Il n'est donc pas par hasard que déjà le premier jour de combat, le bataillon alpin “Val Cordevole” l'ait occupé, en s'attestant pour en avoir le control complet. Le col est la voie principale de communication entre Malga Ciapela et le col Passo San Pellegrino et donc on peut comprendre son importance pendant la guerre.

De Malga Ciapela, en suivant la route pour le camping et en traversant le Gran Pian à pieds, on poursuit le long d'un chemin muletier militaire, qui conduit au refuge Falier. Après quelques tournants, arrivés à un carrefour, vous devez tourner à gauche et monter lentement quelques tournants pour rejoindre la belle vallée de Franzedas et la cabane des bergers, qui vous devez laisser à gauche. On remonte la vallée à travers un sentier raide. Devant vous, en haut, vous apercevrez Forca Rossa, entre le Col Becher (2444 m) et le Piz Le Crane (2760 m), au même temps à gauche, la chaîne de l'Auta ferme le versant gauche de la vallée. Une fois que vous aurez monté la cuvette recouverte de pelouse, vous laisserez le sentier n. 689, qui conduit au col de Col Becher et vous poursuivrez le long du sentier n. 694, qui en peu de temps vous conduira à Forca Rossa à travers un large chemin muletier militaire.

Sottoguda - F.llaFranzéi- Lac dei Giai ou dei Negher(2051 m)

Départ 1285 m, altitude maximale et arrivée 2051 m. Itinéraire qui se développe parmi bois et sommets des Dolomites pour rejoindre une verte cuvette avec un agréable lac de haute montagne. Entière satisfaction pour le panorama, la flore et la faune. Durée du trajet : 2h30

lec dei giai

Passo Fedaia - Refuge Padon - Bivouac Bontadini

 

Départ 2056 m, altitude maximale et arrivée 2550 m. Anciennes traces des sentiers de guerre. La dernière partie se développe sur de la roche volcanique et à l'arrière-plan le magnifique massif de la Marmolada. Durée du trajet : 1h30 - 2h

rifugiopadon

Refuge Migon – Mont da Laste – Crepe Rosse – Tabià Palazza (2223 m)

 

Départ 1669 m, Arrivée 1965 m, altitude maximale 2223 m. Sentier avec des vues à couper le souffle sur la Marmolada, Civetta et Pelmo, à travers des terrains à pâturage sur lesquels font belle figure des petits chalets, qui une fois était utilisés pour le fauchage d'haute montagne. Durée du trajet : 4h.

Mont da Laste 2011 7

 

JoomShaper